SA VIE

Un personnage
hors norme

Charles Denner est né le 28 mai 1926 à Tarnow (province de Galicie) en Pologne, de Jeanne Denner (née Jenta Micenmacher) et Joseph Denner. Sa famille s’installe ensuite à Nowy Sacz d’où elle fuit les menaces de persécutions et les pogroms pour s’exiler en France en 1930. Charles Denner a 4 ans. Il se fera naturaliser français après la seconde guerre mondiale.

Enfance et exil

la traversée de l'Europe

Charles Denner est né le 28 mai 1926 à Tarnow (province de Galicie) en Pologne, de Jeanne Denner (née Jenta Micenmacher) et Joseph Denner. Sa famille s’installe ensuite à Nowy Sacz d’où elle fuit les menaces de persécutions et les pogroms pour s’exiler en France en 1930. Charles Denner a 4 ans. Il se fera naturaliser français après la seconde guerre mondiale.

1926 – 1930 – La Pologne

1930 – 1935 : Paris, rue Basfroi

1935 – 1940 : 17 rue du Temple

Clandestinité et résistance

Un chemin d'épreuves

Durant la seconde guerre mondiale, Charles Denner et son frère Alfred entrent dans la résistance (Armée Secrète de la France libre - AS) et participent aux combats du Vercors au C1 de Méaudre. Charles Denner sera honoré de la croix de guerre pour ses faits d’armes..

1940 : la débâcle

1940 : juin à septembre, Cité des Roses

20 avril 1942 : l’arrestation

1943 : montée au maquis

1944 : « Le chamois des alpes bondit »

1945 : la libération

Le théâtre, jouer, toujours jouer

Des jeunes compagnies au TNP de Jean Vilar

Des débuts jusqu’à la fin de sa carrière, et malgré une longue parenthèse entre 1968 et 1984, le théâtre aura toujours occupé une place particulière dans la vie du grand comédien que fut Charles Denner.

Images du théâtre

1945 – 1949 : des jeunes compagnies au TNP

1949 : devenir comédien chez Charles Dullin

1949 : le TNP de Jean Vilar

Au TNP

1950 : rencontre de Simone Jaquier

Le cinéma, des débuts aux premiers rôles

De Gilles Grangier à Chabrol puis Truffaut

Comme de nombreux juifs polonais exilés à Paris avant la Seconde Guerre mondiale, l’adolescent qu’est alors Charles Denner vit en reclus avec sa famille, dans un petit deux pièces de la rue Basfroi. Aidé par ses aînés, son père taille ou reprend des costumes pour subsister. Le jeudi Charles peut s’évader de l’appartement et se réfugie au cinéma le Magic de la rue de Charonne et parfois au grand Rex, avec son frère Alfred. Sa vocation de comédien naît certainement dans l’obscurité de ces salles où se révèle la possibilité d’être autre.

1946 – première apparition à l’écran

1954 – Premiers rôles au cinéma et à la télévision

1960 – De Gori à Landru

1963 – premier rôle pour le premier film d’Alain Jessua

Servir les personnages plus que jouer

1977 – L’Homme qui aimait les femmes

1984 – La dernière révérence